Rendez-vous aux jardins 2022

"Les jardins face aux changements climatiques"

Du 3 au 5 juin de 14h à 18h

On en reparle dans 10 ans !

Du 3 au 5 juin 2022

Venez, observez, notez, racontez, dessinez, photographiez, filmez, apportez des graines… et déposez vos observations, récits, dessins, … au musée dans la boîte à archives « on en reparle dans 10 ans » qui sera soigneusement conservée au musée. Si vous préférez les mediums numériques, vous pouvez nous envoyer vos fichiers à conserver à l’adresse mail :

musee.vouland@wanadoo.fr.

En 2022, nous mettons à votre disposition le cahier des charges des refuges de la Ligue de Protection des Oiseaux, des éléments sur l’histoire du jardin et de sa flore, des observations, des réflexions, et du papier pour réaliser votre album « On en reparle dans 10 ans », et rendez-vous en juin 2032. Revenez, observez, comparez… Et nous reparlerons du jardin du musée et du changement climatique.

Il n’y a plus de saison !

Du 3 au 5 juin 2022

Rencontre au jardin et atelier

Qu’en est-il du temps cyclique des saisons à l’heure du changement climatique ?

En juin, « un binage vaut deux arrosages. »

Depuis des siècles, les dictons populaires rythmes l’année du jardinier. Dans les arts visuels, les calendriers des travaux des mois illustrent le rythme de la vie agricole à côté des représentations des saisons.

À partir de vignettes photographiques de la vie du jardin du musée Vouland au fil de l’année, d’éléments populaires, nous vous invitons à re.composer des dictons et/ou un album des quatre saisons.

Auprès de mon arbre

Du 3 au 5 juin 2022

Rencontre-atelier (dessin / écrit)

Ou de l’intérêt de la nature en ville… Auprès de notre arbre nous vivons heureux, et profitons du microclimat du jardin au cœur de la ville. L’arbre tutélaire du musée est un érable champêtre. D’avril à octobre, il nous protège de l’ardeur du soleil. Les oiseaux y trouvent refuge, et, au cœur de l’été, les cigales s’y installent. À l’automne il nous offre le spectacle aérien du voyage de ses samares-hélicoptères et de sa frondaison dorée. Mais à quelques jours de l’été, sa masse d’ombre attire « comme une île de fraîcheur au milieu du feu de ce jour, arrête et cueille l’instant. »*

Au-delà du plaisir de l’instant et de l’agrément (invitation à la sieste…), à ses côtés, nous rappelons les fonctions utiles de la nature en ville à l’heure du changement climatique et du déclin de la biodiversité. Entre autres vertus, nous évoquerons sa capacité à réduire la température grâce à l’ombre et l’évapotranspiration, à retenir l’humidité, à héberger le vivant… Et nous vous invitons à retranscrire graphiquement ou par les mots ce que ce moment de bonheur « auprès de mon arbre » vous inspire.

*Paul Valéry

A bicyclette !

Du 3 au 5 juin 2022

Au musée Vouland vous découvrirez une chaise à porteurs, une chaufferette de carrosse, le nécessaire de voyage de Madame du Barry, les vélos de l’équipe et des appuis-vélos sous des parasols sur le Canal de Vaucluse, mais aussi, si besoin, clés Allen et pompes à vélo !

A quelques coups de pédales de la ViaRhôna, grand itinéraire cyclable européen, nous accueillons les cyclistes au jardin. Situé à proximité immédiate du Rhône, à l’intérieur des remparts d’Avignon qui ceinturent la ville du XIVe siècle, le musée est dans une « zone de rencontre » où les piétons et les cyclistes peuvent flâner tranquillement. Dans ce quartier urbanisé à la fin du XIXe siècle sur l’emprise de l’ancien couvent des Dominicains, les hôtels particuliers ouvrent au Sud sur des jardins traversés par le Canal de Vaucluse. Celui du musée est imaginé comme un prolongement sensible et sensoriel des collections, favorable à la biodiversité.

Venez à vélo découvrir ce havre de paix à vivre au fil des heures et des saisons (s’il y a encore des saisons !) où l’on peut aussi déguster des sirops de thym, romarin, lavandin…, essences méditerranéennes que l’on retrouve dans le jardin. Nous vous en dirons plus !