Nuit Européenne des Musées 2022

Le musée où l'on cause

​Samedi 14 mai de 19h à 23h

Ce soir, parole, dialogues, partages, surprises* et fantaisie au musée Vouland. L’équipe et ses partenaires, les Amis du Musée Louis Vouland, l’École des Beaux-Arts de Nîmes, la Compagnie Mise en Scène, l'École Actéon-Correspondance, trace de poète, les ateliers d’écriture d’Isabelle Ronzier, vous accueillent.

Des Arts décoratifs des 17e et 18e siècles aux créations des étudiants de l’école supérieure des Beaux-Arts de Nîmes, des œuvres provençales, peintures, dessins et objets sortis des réserves au livre d’artiste de Dominique-Pierre Limon et Hélène Martin, des peintures et gravures « Sorgue » au jardin, que de découvertes et de sujets de conversation !

Expositions :

On sort de notre réserve Acte 2

Dans le salon avec un chandelier

Sorgue

Le musée est labellisé Accueil Vélo.

Le jardin est un refuge de la Ligue de Protection des Oiseaux

*podcasts...

de 19h à 23h : Nous allons vous raconter...

C’est en tant que volontaires services civiques que Louna et Baptiste ont découvert le musée Vouland.

Depuis quelques mois, ils participent activement aux actions de médiation pour accueillir tous les publics, des plus jeunes aux plus âgés, conçoivent et réalisent des outils, comme des podcasts et des vidéos, qui favorisent la découverte de la collection d’Arts décoratifs 17e et 18e et la collection d’Arts de Provence sortie des réserves.

Le temps de conversations spontanées, ils témoignent de leur expérience au musée, de leur découvertes et coups de cœur et vous accompagnent à la rencontre d’objets, de matières, de détails, que, sans eux, vous ne remarqueriez peut-être pas.

de 19h à 22h : Dans le salon avec le chandelier

Causons ! | Étudiants de l’École Supérieure des Beaux-Arts de Nîmes

Des élèves de l’École Supérieure des Beaux-Arts de Nîmes vous invitent à découvrir leurs créations, dans le salon avec le chandelier et dans tout le musée.

Ils vous confient ce que ce projet au musée leur a inspiré, et comment ils ont choisi leurs modes d’expression.

Ils vous révèlent aussi la manière dont ils ont inséré leurs travaux dans la collection d’Arts décoratifs 17e et 18e pour des jeux autour des motifs, des formes, des langages, des techniques et des matières. Et peut-être partageront-ils les questions qu’ils se sont posés sur l’ornement, la parure et le décor.

« Considéré comme inutile, bourgeois et primitif, l’ornement est, pour les tenants de la modernité, « une survivance du passé », un archaïsme barbare qu’il faut éradiquer. »

Adolf Loos, Ornement et crime, 1908

de 19h à 21h : Premières esquisses

Itinérance ludique portée par 15 acteurs amateurs/professionnels | « La Maison bouge » d’après Home Movie de Suzanne Joubert et autres fragments (textes/témoignages)

Le projet de recherche et de création Au dehors, nos patrimoines en partage » de la Compagnie Mises en scène à Avignon a conduit un groupe d’amateurs adultes, essentiellement féminin, au musée Vouland, pour découvrir les expositions « Marcel Dumont, Alpilles » dont ils furent les derniers visiteurs, puis « On sort de notre réserve acte 2 », et bien sûr le musée d’ambiance qui donne la sensation d’entrer chez le collectionneur Louis Vouland.

Et la chambre chinoise !

D’émotions et de témoignages, d’improvisations et d’extraits de textes allant de Paul Valéry à Jean-Claude Imbert (dont des albums sont exposés) en passant par Henri Michaux ou Suzanne Joubert, est née une expérience « d'itinérance ludique », composée de fragments, qui mis bout à bout, nous entraînent de l’observation à la création, entre rêve et réalité.

de 19h à 23h : Prélude au silence

Discussions I trace de poète

L’association trace de poète vous propose des focus et des discussions autour de l’exposition « Sorgue » qui présente des gravures et des peintures de Dominique-Pierre Limon et rend hommage à l’autrice-compositrice-interprète Hélène Martin (1928-2021).

A partir de vidéos qui accompagnent les œuvres exposées, trace de poète vous invite à échanger successivement sur les thèmes majeurs de l’exposition, la Sorgue, la gravure, Hélène Martin, qui a mis en musique et chanté les poètes, René Char, Genêt, Aragon.

À 20h30 : Les bonheurs du samedi

Lecture et rencontre | Textes issus de l’Atelier d’écriture mensuel animé par Isabelle Ronzier au musée Vouland

« Pourquoi ce reflet a-t-il tant d’importance à tes yeux ?...»

Le musée Vouland, son atmosphère, son jardin au fil des saisons, ses fauteuils, son armoire sculptée, ses lustres, ses miroirs, ses radiateurs en fonte, son paravent en cuir gaufré, et bien d’autres choses, montrées ou cachées, ont inspiré des carnets d’écriture depuis septembre 2021.

Le temps de cette nuit des musées, leurs auteurs passent de la plume à la parole. Ils vous lisent leurs écrits en écho au lieu qui les a inspirés, et vous permettent ainsi d’élargir votre perception d’objets plus ou moins familiers.

Cette lecture au jardin est suivie d’un moment d’échange.

de 21h à 23h : On en cause ?

Lecture déambulatoire | École Actéon-Correspondance

CAUSER ?

■ Être cause. Il a pensé causer un grand malheur. Causer du dommage. Causer la guerre. Causer de la joie. Causer du scandale. Causer de la douleur. Causer du chagrin.

■ Causer. v. n. S’entretenir familièrement avec quelqu’un. Ils ont été une heure à causer ensemble. Vous ne faites que causer à l’Église.

Il veut dire aussi, Parler trop, parler inconsidérément. Ne lui dites que ce que vous voudrez que tout le monde sache ; car il aime à causer. On dit dans le style familier, Causer de choses & d’autres, pour dire, S’entretenir familièrement de diverses choses de peu d’importance. Et ce n’est qu’en cette phrase & en d’autres semblables, que Causer se dit avec un régime. [Un régime ?]

Dictionnaire de l’Académie française, 4ème édition, 1762

On en cause ?

Carte blanche à Justine Armand, Elena Peirce et Adèle Savatier, de l'École Actéon-Correspondance.